"Mbola tsara !" depuis Antsiranana ou Diégo Suarez

C’est la plus grande ville du nord de l’île, située dans la très belle baie d’Antsiranana et est la capitale de la région Diana. C’est la deuxième plus grande de baie du monde après celle de Rio de Janeiro
Antsiranana
Copyright J. Mas

Le nom d’origine de la ville est "Antomboka", nom d’une rivière sur les bords duquel, l’ancien village avait été édifié (mais qui n’existe plus) et qui signifie aussi "troué", dû certainement du fait de cette baie naturelle.

ℹ️ Lire aussi : Tsingy Rouge d'Antsiranana
Antsiranana
Copyright D Loktionov
C’est une ville au riche passé notamment colonial : sa rade protégée et son port naturel en eaux profondes furent très convoités notamment en 1942 lors de la deuxième guerre mondiale.

La ville fut fondée par des colons français au 19ème siècle mais la présence humaine fut déjà décelée bien avant.

Le nom de Diégo-Suarez provient de ceux qui ont découvert l’île au 16ème siècle : les portugais Diégo Diaz et Hernan Suarez. Ce sont les Antakarana et les Sakalava qui habitent essentiellement la ville.

Après le passage des explorateurs, la baie d’Antsiranana fut occupée par une colonie de pirates français qui fondèrent la république imaginaire "Libertalia".

En 1885, un protectorat fut signé autorisant la France à occuper le territoire et en 1886, la ville prit le nom de Diégo-Suarez . En 1900, elle se développe rapidement sous la direction du général Joffre (construction d’un quartier militaire et de l’arsenal entre autres). Malgré l’indépendance en 1960, l’armée française sera présente jusqu’en 1975 (départ de la légion étrangère en 1974).
Antsiranana
Copyright S Marizy
Antsiranana est composée par la vieille ville, la nouvelle ville avec les anciens quartiers coloniaux et les nouveaux quartiers.

Sur le plan économique, certaines grandes entreprises locales sont actives : SECREN, STAR, PFOI et le port assure les échanges maritimes régionaux et accueille aussi des paquebots de croisière. Car la ville est une destination touristique : ses nombreuses baies et îles environnantes (Nosy Hara, baie des Sakalavas, etc....) font la joie des touristes sans oublier la proximité du Parc National de la Montagne d’Ambre.

La ville elle-même offre des trésors architecturaux et mérite d’être visitée.

Cet article ainsi que les photos ont été fournis par notre partenaire Carnets Madagascar.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.