Direction Nosy be ! 🌴

Au large, nous avons #Nosy_komba ou île aux lémuriens , la plus grande île des archipels du coin après Nosy be bien sûr, au premier plan le bout de l’île aux parfums (Ambanoro) où la première Mosquée de Madagascar fut construite... la photo est donc prise sur la jetée du port de Nosy be.
© Copyright Anita Soayarta
Mais savez-vous ce qui est au-delà de cette route maritime? on est exactement sur « la fameuse baie d’Ampasindava ! »

On est au XV siècle, à la recherche des terres à conquérir, des merveilles à découvrir, les navigateurs arabes et indiens, à bord des « Botry ou Goélette » (que nous voyons en mouillage en face) ont dû traverser des mers en mers, ont fait face à des agitations de toutes les couleurs... cap Océan Indien

Sans doute, ils ont jeté l’ancre ici, la perle de l’Ocean (Nosy be) les a éblouis c’est sûr mais au delà de ça, une fois avoir entamé cette route maritime, ils ont constaté qu’il s’agit de traversée la plus sure de l’Ocean Indien, de Canal de Mozambique où le risque de chavirement est presque impossible car la baie d’Ampasindava est protégée des vents violents par le Massif de Tsaratanàna, le toit de Madagascar
Ils ont ainsi implanté un comptoir commercial à Ambanoro ou Marodoka actuellement (la 1ère Ville et port de Nosy be) qui signifie littéralement « là où les shops (magasins) sont en vrac » : Maro (beaucoup) + Doka (magasin).

Le Botry est devenue actuellement une tradition locale et continue d’assurer le transport de l’île aux parfums vers la Grande terre.

L’île est sous l’influence arabe et indienne... le métissage en résulte avec une forte influence de l’Islam aussi !

[Minute histoire] par Anita Soayarta

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.